Les infos…

Divers

Pour créer l’association « Rajan-Family »

La nécessité ou non de créer une association était une question importante lors de la mise en ligne du site web. Et par manque de temps, elle était restée sans réponse et des fonds ont commencé à être collectés.
En cette période de confinement, il est beaucoup plus facile de se mobiliser pour faire avancer cette idée.
Donc action…

Et nous pouvons même faire une AG virtuelle !


association rajan family

Créer une association est devenu plus simple depuis que toutes les formalités peuvent être effectuées en ligne. Afin de créer une association, Il est nécessaire de suivre différentes étapes :

  • Déterminer le siège social de l’association ;
  • Rédiger les statuts de l’association ;
  • Désigner les responsables de l’association ;
  • Remplir le formulaire de création d’association loi 1901 ;
  • Déclarer l’association ;
  • Publier un avis de constitution au Journal Officiel d’association.

association rajan-family

La direction d’une association
Lors de création de l’association, il faut désigner les responsables de l’organisme. La nomination se fait lors d’une assemblée générale constitutive des membres fondateurs. Les décisions doivent être écrites dans un procès-verbal. Il est aussi possible de désigner statutairement les responsables.
Pour créer une association et assurer son fonctionnement, il faut désigner :

  • Un président: une personne qui représente l’association et se charge de sa direction.
  • Un trésorier : une personne qui assure la gestion de l’association, notamment des finances. Il assiste également le Président dans ses tâches.
  • Un secrétaire : une personne chargée d’assurer le bon fonctionnement administratif de l’association.

Ces trois responsables constituent le bureau de l’association. Leur rôle principal est d’assurer le bon fonctionnement de l’association selon les statuts, sa gestion et l’application des délibérations.


Déclarer son association : est-ce obligatoire ?

Déclarer l’association auprès de la préfecture ou la sous-préfecture compétente selon son siège social est important pour faire reconnaître l’existence de cette dernière. Il est possible de déclarer son association sur internet.
Pour déclarer une association, il faut transmettre quelques documents au « Greffe des associations » compétent.
Le dossier à fournir pour la déclaration de l’association comprend :

  • Le formulaire de déclaration cerfa n° 13973*03
  • Le formulaire cerfa n° 13971*03 pour présenter la liste des administrateurs ;
  • Une copie des statuts de l’association signés et paraphés par tous les membres fondateurs ;
  • Une copie du procès-verbal de l’assemblée générale d’une association constitutive ;

Personnellement, plutôt que de galérer pour les papiers administratifs, je passerais bien par un service en ligne, pour que tout soit d’équerre.


Et vous, qu’en pensez-vous ?


Et voilà, il ne reste plus qu’à se mettre au travail…

A bientôt pour des informations plus précises.
Paulo, Mardi 21 Avril 2020

newsletter Rajan Divers

L’association Dawa…

Un bel exemple de solidarité et de pérennité !

Voici deux documents qui montre le chemin parcouru pendant plus de 20 ans, par l’Association DAWA crée par François Damilano, pour prendre en charge l’éducation de quatre enfants népalais, dont le père est mort dans une avalanche au Dhaulagiri.
Et Futi Sherpa est justement l’ainée de la famille.

Au Mustang…

Association DAWA

Pour charger le document complet, cliquer sur le lien…


futi
Au Langtang…
association DAWA
20 ans plus tard !!!


Au Manaslu…

Et notre challenge est justement d’essayer de réussir à rendre ce soutien aux deux filles de Rajan également viable dans le temps .
La prochaine étape est maintenant de constituer une association loi 1901 pour construire du lien entre nous et le plus possible de transparence.

Merci encore et à bientôt.
Paulo_le 20 Avril 2020

newsletter

Newletter, Avril 2020

Bonjour à toutes et tous

J’espère que vous allez le mieux possible en cette période bien compliquée.
En ce début Avril, alors que tout le monde est en plein confinement, voici la première Newsletter d’information sur l’évolution de cette action de solidarité envers les filles de Rajan.

Rajan newsletter 04/2020
Au Mustang…

RAJAN newsletter 04/2020
Quelques points de repère :

1… Un vrai site Internet (dédié à Rajan, à ses enfants et à la collecte de fonds) est maintenant en ligne grâce à Julien Fumart.

Julien s’est occupé du design et de la partie technique et j’ai préparé le contenu et pris en charge la partie financière. C’est un site WP hébergé en France. Je vais essayer de le mettre le plus régulièrement possible à jour avec les informations des enfants, sur nos décisions et sur l’état financier de ce soutien. 

Par exemple avec ce style de newsletter, mais aussi des posts depuis le Népal, avec Futi ou Bishal (et le plus rapidement possible avec l’ainée des enfants).


1 bis… Que pensez-vous du site ?
Avez-vous des suggestions, des remarques, des corrections à apporter ?N’hésitez surtout pas et avec Julien, nous ferons au mieux.


2… Un compte bancaire a été ouvert en France au Crédit Agricole de Bourg d’Oisans. Pour l’instant il a été ouvert sous mon nom en attente d’un changement éventuel (par exemple, si une association est créée). 

Il n’y a ni chéquier, ni carte bancaire. Et l’objectif est de minimiser les frais de gestion. 

Tant que cela sera possible, je ferais moi-même les transferts de fonds en espèces à chacun de mes déplacements au Népal. Puis un système de virement sera mis en place avec le Népal.


3… Un compte bancaire a été ouvert au Népal par Bishal, pour recueillir cet argent et pour pouvoir disposer d’une petite réserve pour les dépenses courantes. L’idée est d’avoir une gestion des fonds totalement séparée d’Himalayan Travellers, et gérée par quelqu’un d’autre que Bishal. Par exemple Futi, si elle est d’accord.

J’avais prévu de mettre en place cela à mon arrivée au Népal pour le Manaslu, mais c’est bien évidemment reporté à l’automne prochain.
Je croise les doigts !

Le coordonnées du compte sont sur le site. Il a été alimenté grâce à vos dons et son solde est actuellement de 2620 € au 1er Avril 2020.


newsletter Rajan
Futi et les enfants

4… Un contact avec la famille et les enfants a pu avoir lieu en Janvier, par Futi et Bishal. 

Vous connaissez peut être Futi qui est venue parfois avec nous dans certaines expéditions avant d’avoir un poste administratif à Thamserku où elle s’occupe de la logistique des groupes Allibert. Sa famille a été soutenue, à la mort de son père alors qu’il était sirdar d’une expédition avec François Damilano.
François a ainsi créé l’association Dawa pour prendre en charge la scolarité des 4 enfants et j’ai souvent fait le lien avec la famille. Cette initiative dure maintenant depuis plus de 20 ans et Futi a maintenant 30 ans et s’est mariée l’année passée. Elle est donc directement issue de ce système de sponsoring très courant au Népal et vraiment motivée pour nous aider dans le suivi des enfants.

Voici ce qu’elle m’a envoyé après sa visite :

« Namaste Paulo 
I met the children today. At the moment They where staying Rajan 2nd sister house. Rajan have 1 elder sister with 4 children and 2 younger sister 1 is married and have 1 daughter around 10 month old and this 2 children are staying with her. Younger sister is in village with Rajan father and mother.
Younger brother of Rajan also have 2 daughters and 1 son.
Rajan elder daughter name is Dema bhote. She is soon going to be 13 years and she is studying in class 6 in Mahalaxmi English High School. It is 10 mins walk from home. She can read in English. 
Rajan younger daughter name is Mingma Bhote. She is 7 years old and she is studying in class 1 in shame school of her elder sister. She cannot understand English.
The place where they are staying right now is call Phutung.
I met Rajan father today.  He brought a small land in lease and in that land they where trying to build a small house with bamboo and zinc. After a month Rajan 2 children and Rajan younger sister where planning to stay. While taking with Rajan father I felt like he was little drunk but I am not sure about it. 
I asked the children that they are happy where they are staying right now. Elder sister told me, we are happy and I help in their work.
Both children are waiting for the final exam to finish. In 2 month they will finish their final exam and can change the school. Bishal told me that he have found a school with a hostel which is less expensive and it is around Kapan area.
Bikram and Rajan father is also helping to pay the fees of children at the moment.
I felt like the children should keep in the hostel for better education. The children are happy staying with their cousins at the moment but at the same they have to work their. They will not get time to study. Their cousins does a work like pig farming and duck farming. »


5… Une première décision.

Suite à cet échange avec Futi et des conversations avec Bishal, il a été décidé d’inscrire les deux enfants dans une nouvelle école disposant d’un internat pour leur faciliter la vie et les sortir d’un milieu familial contraignant et plutôt pauvre. Cela diminuera également le poids de leur prise en charge par la famille de la sœur de Rajan.

Cette inscription aurait dû avoir lieu courant avril, date de fin des scolarités au Népal. Dès la fin du confinement au Népal, Bishal se chargera de cette formalité en faisant l’avance de fonds que nous rembourserons à mon arrivée au Népal, cet automne.

Et j’en saurais plus sur le montant exact du coût de la scolarité et de l’internat.
Une somme complémentaire devra être budgeté pour les frais courants (uniforme scolaire, fournitures scolaires, vêtements, menues dépenses).


6… Informer plus de monde pour augmenter le nombre de donateurs.

Construire une assise stable et pérenne pour financer la scolarité des deux enfants est bien évidemment l’objectif principal du site. 

Quelques actions et questions :
Je vais essayer de mieux diffuser l’information et surtout contacter toutes les personnes qui ont contacté Rajan durant les expéditions que nous avons faites ensemble.

  • Pour faciliter les dons, l’information actuelle est-elle suffisante ? 
  • Ou pensez-vous qu’il soit nécessaire de mieux préciser les choses, de faire des recommandations (style de virement, montant…) ?
  • La question d’une association officielle ? Est-elle indispensable ?

7… Suivi financier.

Il me semble nécessaire (et indispensable) de construire une totale transparence sur cette prise en charge des enfants.

Je peux par exemple faire un état de chaque mouvement sur le compte en France en préparant une page spéciale, puis un état des dépenses réelles.Est-ce Ok pour vous ?

  • Et qui parmi vous aurait des compétences et du temps pour prendre en charge cet aspect ?

8… Pour Himalayan Travellers.

L’impact émotionnel du décès de Rajan a été très important au sein de l’équipe népalaise et avec Bishal nous avons décidé de mettre en place un fond de solidarité interne, financé par un prélèvement de 0,5 % sur chaque projet (les miens et les quelques autres).  Et « Rajan Family » en sera le premier bénéficiaire. J’en reparlerais avec lui cet automne…


9… Avez-vous des questions ?

  • Des sujets à aborder ?

Merci encore du fond du cœur et au plaisir de vous croiser, ici ou ailleurs ?
Bon courage pour ce confinement et cette période bien compliqué.


Paulo_sagement confiné aux HièresLe 8 avril 2020

Rajan newsletter 04/2020 Rajan

Avec Rajan, à l’automne 2018, au Mustang

Rajan le poumon sur pattes emporté par la tuberculose?
Quelqu’un qui écrit mieux que moi dirait
« Quel non sens absolu!
Ça ne colle pas!
Ça donnerait presque l’espoir qu’on se soit trompé… »

Ta gentillesse, ta bonne humeur contagieuse et ton attention aux autres vont à coup sûr laisser un grande vide!
Il s’agit maintenant de prendre soin de tes filles…
Compte sur nous!
Flo

Rajan, Himalayan Travellers
Retour d’expé, en mode minet.
Il s’était métamorphosé en guide touristique facétieux pour nous accompagner à Muktinath
Rajan, Himalayan Traveler
Briefing à Snow Leopard Lake. Il fait un froid d’enfer et il faut nous réorganiser… Crédit Flo Marmonier
Rajan

Avec Rajan, vers le Makalu 2 au printemps 2018

makalu 2
Dans un lodge du camp de base du Makalu des trekkers. Il y a :
Rajan, Dhan, Dipeen et Bishal. Crédit Isabelle Guillaume
Rajan, Makalu 2
Au camp de base du Makalu… L’équipe népalaise reçoit la dotation des nouveaux crampons PETZL.
Crédit : Isabelle Guillaume

Pascal Pompei dédie une rubrique sur son blog, à Rajan Lama Bothe, «Nepali Leader» à Himalayan Travellers.

« Me rappeler d’une «nuit de folie» au «Camp 2», de ces vues à «couper le souffle» sur le Baruntse et l’Ama Dablam, de notre retour au «Makalu Advanced Base Camp» et de cette virée au col dominé par l’arête Sud-Est du Makalu, à cheval sur la frontière sino-népalaise.
Cette année, tandis-que nous terminions notre «Brin de Vie au Népal», tu atteignis le sommet du Kangchenjunga, troisième plus haut sommet avec une altitude de 8586 m. En ce quinze mai 2019, si Hernán Leal devint le premier chilien à gravir le Kangchenjunga, il le dut un peu, beaucoup, passionnément, aux aptitudes et au dévouement des «nepali Leaders», à la folie de ceux qui nous accompagnent sans rien attendre d’autre que nous et n’obtenir à l’arrivée que si peu de reconnaissance.
Mille fois Danyabaad Rajan !
« 

À toi Rajan…