Avec Rajan, vers le Makalu 2 au printemps 2018

Avec Rajan, vers le Makalu 2 au printemps 2018

makalu 2
Dans un lodge du camp de base du Makalu des trekkers. Il y a :
Rajan, Dhan, Dipeen et Bishal. Crédit Isabelle Guillaume
Rajan, Makalu 2
Au camp de base du Makalu… L’équipe népalaise reçoit la dotation des nouveaux crampons PETZL.
Crédit : Isabelle Guillaume

Pascal Pompei dédie une rubrique sur son blog, à Rajan Lama Bothe, «Nepali Leader» à Himalayan Travellers.

« Me rappeler d’une «nuit de folie» au «Camp 2», de ces vues à «couper le souffle» sur le Baruntse et l’Ama Dablam, de notre retour au «Makalu Advanced Base Camp» et de cette virée au col dominé par l’arête Sud-Est du Makalu, à cheval sur la frontière sino-népalaise.
Cette année, tandis-que nous terminions notre «Brin de Vie au Népal», tu atteignis le sommet du Kangchenjunga, troisième plus haut sommet avec une altitude de 8586 m. En ce quinze mai 2019, si Hernán Leal devint le premier chilien à gravir le Kangchenjunga, il le dut un peu, beaucoup, passionnément, aux aptitudes et au dévouement des «nepali Leaders», à la folie de ceux qui nous accompagnent sans rien attendre d’autre que nous et n’obtenir à l’arrivée que si peu de reconnaissance.
Mille fois Danyabaad Rajan !
« 

À toi Rajan…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *